Même des propriétaires de Mac se font désormais extorquer

Le journal La Presse rapportait ce matin qu’un logiciel extorqueur («rançongiciel» ou «ransomware» en anglais) serait parvenu à affecter les ordinateurs de marque Mac. Il s’agit d’une nouveauté, ce fabricant ayant jusqu’à maintenant été largement épargné par les maliciels du genre.

Le logiciel malveillant surnommé «KeRanger» serait en effet capable de verrouiller les ordinateurs des victimes, en empêchant les usagers d’accéder à leurs documents et  fichiers enregistrés sur leur Mac. Il s’agirait là de la première fois qu’un maliciel du genre parvient à affecter les ordinateurs opérant avec le système d’exploitation OS X.

Le responsable de l’infection serait un programme libre (légitime) nommé Transmission, dans le code duquel KeRanger aurait été introduit de façon subreptice. Apple a évidemment réagi en apprenant l’existence de KeRanger, en annulant le certificat permettant à Transmission d’être offert et utilisé. Le dommage est cependant déjà fait pour les usagers ayant téléchargé le programme infecté.

C’est donc possible d’être victime d’un logiciel rançonneur même sur un Mac. Ce fléau n’est donc plus l’apanage des ordinateurs sous Windows.