Sans grande surprise, les recours collectifs commencent déjà contre Equifax

L’affaire du piratage chez Equifax (dont nous discutions très récemment) a déjà des suites judiciaires au Québec, quelques jours seulement après l’annonce publique de l’incident par cette société américaine. Les médias rapportent en effet aujourd’hui qu’une demande de recours collectif aurait été déposée par une résidente de la région de Montréal, pour et au nom de tous les Québécois dont le dossier de crédit aurait été piraté en juillet chez Equifax.

Fait intéressant, la demande alléguerait qu’il s’avère difficile pour la demanderesse de savoir si ses propres renseignements ont fait l’objet d’une fuite suite à cette intrusion. Comme nous le mentionnions hier, de nombreux témoignages publiés en ligne semblent confirmer qu’il s’avère souvent difficile, voire parfois quasi impossible, pour les individus de parvenir à obtenir une réponse d’Equifax quant au fait qu’ils figurent ou non parmi les victimes et, si oui, quels renseignements les pirates informatiques auraient été en mesure de subtiliser à leur égard.

Les demandes de recours collectif seraient d’ailleurs déjà nombreuses au pays suite à cette affaire. La firme Merchant Law Group LLP (une firme surtout de l’ouest) aurait notamment déposé elle aussi une demande de recours collectif (à portée nationale, de son dire) « au nom des Canadiens affectés par la faille de sécurité ayant mené au vol de données d’Equifax ».

C’était à prévoir, on n’a pas fini d’entendre parler de cette affaire. Reste maintenant à voir si et dans quelle mesure des Canadiens et des Québécois ont effectivement été réellement touchés et quelles réparations ils obtiendront. À suivre…