Photo by Rick Proctor on Unsplash

Quand on doit débattre des subtilités linguistiques liées au cannabis avec un fonctionnaire…

Le Registraire des marques canadien publiait jeudi une mise à jour de son Manuel des produits et des services, en y ajoutant des entrées supplémentaires se rapportant à la marijuana. Semble qu’avec la légalisation du cannabis, de plus en plus d’entreprises soumettent des demandes d’enregistrements de marques de commerce visant leurs produits et, donc, que les examinateurs étaient souvent confrontés récemment à des difficultés liées à comment on doit décrire ce genre de produits.

Des entrées ont donc été ajoutées dans de nombreuses catégories, conformément à la Classification internationale des produits et des services de Nice. Comme d’habitude, l’utilisation de ces termes pré-approuvés permet de savoir que notre description s’avère conforme à l’alinéa 30(a) de la Loi sur les marques de commerce, ce que nous évite le risque d’un rapport d’examen soulevant des irrégularités liées à notre description de produits et services.

Signe de la sophistication et de la diversité de produits du marché, les nouvelles descriptions comprennent notamment:

•             huile de cannabis à usage cosmétique

•             solutions de nettoyage pour les vaporisateurs buccaux à fumer

•             cannabidiol à usage médical

•             tétrahydrocannabinol à usage médical

•             huile de THC à usage médical

•             huile de CBD à usage médical

•             huile de tétrahydrocannabinol [THC] à usage médical

•             huile de cannabidiol [CBD] à usage médical

•             cannabis médicinal pour le soulagement des nausées causées par la chimiothérapie

•             cannabis médicinal pour le soulagement de la douleur névralgique

•             brownies contenant de la marijuana

•             barres de chocolat infusées au cannabis

•             tablettes de chocolat infusées au cannabis

•             plants de marijuana vivants

•             moulins à cannabis

•             broyeurs d’herbes à fumer

•             huile de cannabis pour cigarettes électroniques

•             huile de tétrahydrocannabinol [THC] pour atomiseurs oraux pour fumer

•             huile de tétrahydrocannabinol [THC] pour cigarettes électroniques

•             huile de cannabidiol [CBD] pour cigarettes électroniques

Franchement, même si un client de l’industrie du cannabis m’avait présenté son produit comme de  l’« huile de CBD » ou du « tétrahydrocannabinol », mon réflexe aurait été de lui dire que le Bureau des marques n’accepte pas ce genre de description!