Photo by Tony Stoddard on Unsplash

Wifi 6, 5G, USB 4, 3, 2, 1…

Je me permets ce matin un billet à saveur résolument techno,
dénué de trame juridique (contrairement à mon habitude), lié à ma constatation que plusieurs technologies arrivent au même moment et promettent d’améliorer substantiellement la connectivité dont nous bénéficions tous, ou du moins dont nous aimerions bénéficier.

La norme sans fil «wifi» bénéficie depuis peu d’une nouvelle mouture que pourront adopter les fabricants. En un mot comme en mille, la mouture surnommée « Wifi 6 » (en réalité 802.11ax) est révolutionnaire, comparativement à la précédente. Si vous ne connaissez pas, un contact programmeur me recommandait récemment la vidéo suivante dans laquelle le narrateur (NetworkChuck) offre une super explication. Après cette explication, votre routeur actuel vous semblera préhistorique! Le simplement fait de dorénavant cesser d’offrir la connexion à un seul utilisateur à la fois change tout! Consultez la vidéo, et dites-moi ensuite que vous n’avez pas envie de remplacer votre routeur à l’instant!

Côté cellulaires, cette fois, Samsung lançait officiellement récemment le premier appareil cellulaire capable de bénéficier d’un réseau 5G, les autres fabricants promettant leur propre version d’ici quelques mois. On entend pas mal parler du spectre «5G» depuis un an, surtout à cause de la compagnie Huwei que les Américains disent trop près du gouvernement chinois. La prochaine génération du sans-fil a cependant un intérêt qui a quelque chose d’attrayant, malgré le danger que semble faire courir cette technologie à la sécurité de l’Occident. Ce que promet le 5G de nouveau, c’est l’hyperconnectivité qui permettra notamment des vitesses suffisantes pour l’usage de la réalité virtuelle et d’objets connectés en continu, comme des véhicules qu’on pourra contrôler à distance en temps réel. Cette hyperconnectivité rendra aussi possibles des applications exigeant une grande bande passante, comme celles de la télémédecine, des applications liées à l’IdO industriel, etc.

Même la norme «USB» va être mise à jour, avec la mouture USB 4 qui, elle aussi, offre une série d’avantages, dont (évidemment) une vitesse supérieure à ce qui s’avérait possible même avec l’USB 3 que plusieurs ont encore à adopter. Je vous recommande la vidéo suivante qui fait un bon survol de ce qu’a à offrir cette nouvelle version de la norme USB.