Photo by Chris Hall on Unsplash

Pour rire un peu: petite clause apocalyptique chez Amazon

Mark Richman (de Linux Academy) tombait récemment sur une clause qu’il a diffusée sur LinkedIn, et qui semble indiquer sans ambiguïté que nos collègues aux affaires juridiques chez Amazon possèdent sans contredit un sens de l’humour.

Compte tenu de la taille de l’entreprise, pas de grande surprise: faire affaire avec ce géant qu’est Amazon, c’est du sérieux. Les modalités contractuelles qu’elle relativement aux services d’infonuagique qu’elle offre par ses Amazon Web ServicesAWS») est un petit document tout léger et convivial… de plus de 40 000 mots, du genre que la vaste majorité des entreprises qui y consentent ne verront ni ne liront jamais réellement, comme c’est souvent le cas avec les modalités de services sur Internet.

Eh bien, M. Richman, lui, a bien fait une lecture attentive des AWS Service Terms, en y repérant le petit bijou de rédaction juridique que voici, que je me permets de partager avec vous – question d’égayer un peu cette semaine grise de printemps :

Si je ne pensais pas déjà à la marque AMAZON quand je pense au divertissement, j’y penserai dorénavant – pas de doute!